Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cruise-lovers.over-blog.com

Cruise-lovers.over-blog.com

croisière , msc , costa , excursion , voyage , Tourisme , Vacances

" Îles & Terres du Soleil " Costa Mediterranea 11/2011

Pour notre quatrième  croisière,  2 nouveautés au programme : nous partions pour la première fois sur Costa ainsi que sur l’océan .

En fait, nous devions initialement embarquer sur le Louis Majesty en    novembre mais nous avons appris, au mois d'août,  que la compagnie venait d'annuler toutes ses croisières au départ de France. L'agence de voyages nous a indiqué que les clients étaient invités à choisir à la place une croisière Costa dans des prix équivalents. Sauf que tous les voyages proposés étaient classiques (itinéraires vus et revus) et d'une semaine alors que notre croisière initiale était de 10  jours. Ma compagne a donc fait le forcing et, après plusieurs jours de négociation avec le directeur de l'agence de voyages qui s'est montré très      compréhensif, nous avons eu gain de cause : nous allions   partir presque deux   semaines direction les îles Canaries, Madère et le Maroc !

Au départ de Marseille, nous allions naviguer vers Savone , Malaga, Funchal, Tenerife , Casablanca & Barcelone .

Un itinéraire dépaysant l'hiver et inédit pour nous !

Cette première  avec  Costa s'est bien passée malgré un océan agité .
Nous étions à une table avec des gens très sympathiques le soir. Nous avons été surpris de constater que le bateau était, à 80%, rempli de français lesquels, d'ailleurs,  ne juraient, pour la plupart, que par Costa .
Le drame du Concordia n'était pas encore survenu !

LES ESCALES

 

Savone

Nous arrivons à Savone sans idée précise des ballades à effectuer car, sur les forums, l'on nous répondait : "Allez à Gênes !"

Or, comme nous avions déjà vu Gênes, ville  à laquelle nous n'avons rien trouvé d'exceptionnel, nous sommes restés à Savone et n'avons pas été déçus.

Les bateaux Costa accostent au centre ville.

Nous commençons par aller visiter la forteresse "Priamar" dont l'entrée est gratuite. Le Fort est assez grand et offre une vue panoramique sur la ville. A l'intérieur, les amoureux de la culture pourrons y trouver deux musées (d'art et d'archéologie).

En sortant du Fort, nous nous dirigeons vers le front de mer pour une belle promenade piétonne. Nous tombons sur de nombreuses plages privés    qui paraissent assez chics. Nous finissons notre ballade en revenant vers le centre ville où l'architecture rappelle fortement Gênes.

 

Malaga

Nous sortons du port et nous nous dirigeons vers le centre ville (une demi heure de marche).

Nous décidons de visiter le fort  "Alcazaba". L'entrée est payante (2€60 je crois).
Au pied de l'Alcazaba", se trouvent les ruines d'un théâtre romain.
La visite vaut le détour et donne une belle vision panoramique de Malaga.

Nous avons fait l'impasse sur le château de "Gibralfaro" qui offre un point de vue encore plus haut sur la ville mais qui est beaucoup moins bien conservé que l' "Alcazaba".

A la sortie des fortifications, nous allons vers les arènes en passant par de très beaux jardins publics.
Malheureusement, en ce jour de Toussaint, le site est fermé.

Nous rentrons donc manger au bateau.

Nous ressortons l'après midi pour visiter le centre ville qui est assez vivant bien qu'on soit un jour férié. Sur l'avenue piétonne principale, il y'a des      personnages déguisés comme sur les Ramblas de Barcelone, des boutiques chics, des restos, des glaciers etc........

Puis, nous rentrons au bateau en passant par la plage avec sa pelouse et ses palmiers.

Le navire reprend sa route vers Funchal.
Mais, dès que nous entrons dans l'océan,  le bateau bouge fortement et la journée en mer du lendemain s'annonce très agitée.
Ma compagne, comme de nombreux passagers, est malade et nous nous    languissons d'accoster!

 
Funchal

Nous sortons du port pour aller vers le centre.
Environ une demi heure de marche nous en sépare.

Nous allons visiter le marché "Dos Lavradores" rempli de fleurs dans le patio central, de fruits exotiques à l'étage et, au fond, de poissons locaux.

Nous décidons ensuite d'aller au jardin botanique à pied !
Ce n'était peut être pas la meilleure des options : trois quarts heure de montée brute, sur une route sans trottoir !
Mais l’ascension en valait la peine . Le jardin est très beau.
Funchal    mérite bien son surnom d'Ile aux fleurs. On y rencontre plus de 2 000 plantes exotiques et la visite se termine par un parc plein de perroquets. De plus, la vue sur la baie de Funchal est à couper le souffle ...

Puis, nous repartons. La descente est, quand à elle, beaucoup plus facile et rapide.

Après avoir déjeuné sur le bateau, nous ressortons l'après midi pour visiter le centre ville qui est rempli de très beaux jardins publics.
Nous finissons par la visite  du parc de "Santa Catarina" et sa statue de Christophe Colomb.

 

Tenerife

Nous prenons une excursion proposée par Costa qui nous emmène au "Loro Parque".

Nous partons le matin et parcourons une partie de l'île en bus avant d'arriver sur le site après trois quart d'heures de route. L' excursion coûte 55€ et l’entrée au parc seule vaut 33€.

Le parc est superbe, très vert et plein de plantes ainsi que d'animaux en tout genre. Nous tombons nez à nez avec un gorille, des panthères, des singes, des manchots.  Nous sommes aussi enchantés par les spectacles de dauphins et d'orques.  Il y'a même une animation avec des perroquets à laquelle nous ne pourrons malheureusement pas assister faute de temps. Un aquarium et une volière ... complètent l'ensemble.
Le parc est vraiment très beau et varié. A refaire !

Nous rentrons au bateau et, après déjeuner, nous allons visiter le centre ville de Santa Cruz qui se trouve à vingt cinq minutes de marche du bateau.

La ville est très moderne.
Peu de bâtiments anciens y ont été conservés.
Nous faisons quelques boutiques et retournons au bateau.
La journée en mer du lendemain sera agitée mais sans commune mesure avec le premier jour dans l'océan.

 
Casablanca

Nous prenons une excursion Costa pour visiter la mosquée "Hassan II".

Nous commençons la visite par la Médina.
Elle est très calme en cette veille de l' "Aïd el-Kebir".
Le guide nous informe que beaucoup d'habitants sont partis en province dans leurs familles pour la fête.
La médina est assez typique mais plutôt sale et sans véritable attrait  par    rapport à celles visitées en Tunisie. Mais peut être aussi notre jugement a-t-il été influencé par le fait que la Médina était beaucoup moins vivante à l'approche de l' "Aïd el-Kebir".

Nous faisons un très long arrêt dans une herboristerie où nos compagnons d'excursion se déchargent de leurs euros en achetant de l'huile argan et d'autres produits miracles !

Puis, nous partons en direction de la mosquée après un arrêt dans la          cathédrale de Casablanca, église moderne qui comporte une reconstitution de la "grotte de Lourdes" dans sa cour .
Nous arrivons enfin à la mosquée qui est vraiment très belle. La seule chose à voir, pour moi, à Casablanca.
Nous y restons une heure avant de repartir.

Nous faisons un arrêt sur la corniche remplie de plages privées, de McDO et de villas hors de prix, le tout situé à deux cent mètres d'un bidonville.

Nous rentrons ensuite au bateau.
Nous attendions beaucoup de cette première escale au Maroc. Mais    Casablanca, ville moderne et sans charme  où se côtoient richesse et extrême pauvreté, ne nous a pas laissé un bon souvenir.

 
Barcelone

Nous prenons la navette Costa pour sortir du port .

Nous nous rendons au marché "San joseph" qui est vraiment superbe avec ses étals de fruits à plusieurs étages et ses produits frais en tout genre.

Nous allons ensuite voir la cathédrale "Sainte croix" et reprenons la navette pour aller déjeuner.

Nous profitons de l'après midi pour flâner sur les "Ramblas" et faire un peu de shopping.

 

LE BATEAU

 

Cette croisière était pour nous la première à bord d'un bateau Costa.

Presque chaque jour, avec le "today", un plan de la ville que nous allons visiter nous est donné.

La francophonie à bord est véritable contrairement à MSC où nous nous sentions souvent mis à l'écart en tant que français, notamment pendant les jeux et animations : Hôtesse dédiée aux francophones, animateur, serveur,    accueil,  toujours quelqu’un pour nous parler français...

Une piscine couverte, 2 extérieures, plusieurs jacuzzis, une superbe salle de sport gratuite. Bref, il ne manque pas d'activités à bord.
Des conférences gratuites en français sont données sur les pays que nous      visitons.

 

Chose très appréciable pour le porte monnaie, de l'eau en carafe est disponible sur demande au restaurant.
Pas d'obligation donc d'acheter des bouteilles d'eau.
Depuis, Costa a changé et s'est aligné sur MSC !

A déjeuner, le choix est très limité au restaurant. Sur ce point, le service du midi de MSC est de nettement meilleure qualité. Chez COSTA, il vaut donc mieux opter pour le buffet.
Le petit déjeuner au restaurant est servi à table (avec commande de plats à la carte pour ceux qui ne sont pas pressés et désireux de goûter des spécialités : pancakes, oeufs au plats etc...) ou sous forme de buffet (au choix).  A l’époque, la pizzeria est gratuite et ouverte toute la journée .

Nous avons dû changer de service  car l'on nous avait attribué une table au premier service (18h !) et, pour nous, impossible de manger comme les poules... A 18h, on a même pas digéré le goûter ! Contrairement au midi, le repas du soir est assez soigné.

Les spectacles étaient de qualité mais peu variés : chants et danses tous les soirs.
Pour le second service, ils avaient lieu avant le dîner .

Une première bien appréciable pour nous, qui étions habitués à assister aux animations après le dîner. Cette pratique s'est aujourd’hui  généralisée .

Ce système est bon sauf sur un point : certains impolis du premier service qui, en sortant de table ne peuvent s'empêcher de venir voir la fin du spectacle qu'ils verront pourtant en entier dans une heure, passent sans gêne devant vous pour trouver une place et vous gâchent la vue !

Notre cabine : gros point noir . Elle était très bruyante (rossignol).
Nous avons dû beaucoup insister  pour en changer bien que  le bateau ne soit rempli qu'à moitié!
Après 2 jours, toujours pas de nouvelle cabine. Nous n'avons obtenu gain de cause que le 3ème jour après l'intervention des hôtesses francophones qui ont été très sympathiques et fort efficaces.

Sur cette croisière, nous avons rencontré énormément de passagers qui n'étaient partis qu'avec COSTA et qui dénigraient, par là même, toutes les autres compagnies.
A vrai dire, je pense qu'il n y a pas assez de différence entre
MSC et COSTA pour pouvoir les départager. Et, en plus, les prestations varient d'un bateau à l'autre sur une même compagnie comme nous avons pu le constater (sur le plan des spectacles et de la qualité des repas notamment).
Ce fut aussi, à notre grand regret, notre première croisière sans buffet       magnifique. Mais, quoi qu'il en soit, nous en avons gardé un très bon souvenir car l'itinéraire, avec l'escale aux Canaries et à Madère, nous a beaucoup plu. C'est l'un de nos parcours préféré pour l'hiver.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article