Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cruise-lovers.over-blog.com

Cruise-lovers.over-blog.com

croisière , msc , costa , excursion , voyage , Tourisme , Vacances

"Rivage de l'Adriatique" l'Orient Queen 09/2010

Pour notre troisième croisière, nous avons choisi l'Orient Queen de Louis Cruises, compagnie qui a malheureusement abandonné le marché Français .

Orient queen

 

C'est à cette période que nous avons découvert les forums  de croisiéristes. Cela nous a permis de mieux préparer nos croisières et de se passer désormais de la plupart des excursions proposées par les compagnies!

Parfois, nous sommes même descendus à certaines escales avec des amis
rencontrés sur les forums .

Mais,  concernant l'Orient Queen,  nous  sommes partis avec de forts aprioris  sur le bateau  au vu des critiques lues sur les forums .

 

Certes, le bateau est petit et vieux .

Pourtant, ce fut certainement l'une de nos meilleures croisières grâce à une équipe d'animation au top, et surtout, à un superbe itinéraire jamais égalé
jusqu'à aujourd'hui.

Nous sommes partis de Marseille jusqu'à Venise en passant par la
Croatie (Split & Dubrovnik), le Monténégro (Kotor), les îles
éoliennes (Liparie) ,la Sicile (Messine), la Grèce (Corfou ) et Rome
 avant de revenir à Marseille !

Ce parcours était et reste inédit. D'ailleurs, aucune grande compagnie (MSC, COSTA etc..) n'a jusqu'ici proposé de croisières passant par Venise et la Croatie au départ de Marseille. Il faut, au mieux, partir de Gênes .

LES ESCALES

 

Messine

Nous avons partagé un taxi avec d'autres croisiéristes pour nous rendre à Taormina.

La ville  est perchée sur une colline et dispose d'une magnifique vue sur la baie..

Nous visitons la cathédrale , le " Palazzo Corvaja" ainsi qu'un très beau théâtre gréco-romain,.

Nous rentrons ensuite à Messine sur la place du "Duomo".

Le Campanile attenant au "Duomo" est la plus grande horloge
astronomique du monde et propose  tous les jours un spectacle musical mettant en scène toutes sortes de personnages en bronze quand sonne le carillon de midi

Nous sommes ensuite montés en haut du Campanile (haut de 60 m) afin d'admirer de plus près les petits automates et de profiter de la vue d'ensemble sur Messine .

 

Kotor

L’arrivée dans les Bouches de Kotor nous a laissé un souvenir inoubliable!

Les Bouches de Kotor  forment une baie  apparentée à un fjord .

Il s’agit, en réalité, d’un canyon submergé qui abrite des montagnes dans une mer d’huile.

Kotor est une petite ville fortifiée pleine de charme.
Le bateau a accosté aux portes de la ville.
                  

Nous avons gravi les 1 426 marches (en talons pour Madame qui, depuis, fait les excursions en baskets!) permettant d’accéder à la forteresse Saint-Jean... Un effort bien récompensé par la vue superbe sur Kotor et sa baie !

Nous avons ensuite flâné dans la ville avant de nous arrêter dans l’une des superbes terrasses d'un café du centre ville médiéval pour siroter une bière (à un prix défiant toute concurrence) .

 

Split

La ville de Split était au pied du bateau.

 

Mais, nous voulions  visiter les chutes de Krka et prendre un taxi pour atteindre le site .Nous nous étions réunis à six afin de faire des économies. Mais, malheureusement, il n'y avait que des taxis pour quatre passagers. Nous étions très déçus. Si nous avions su, nous aurions pris l'excursion du bateau !

 

Nous sommes donc restés à Split.

Nous nous sommes d'abord rendus au marche local collé aux remparts.La ville fortifiée n'est pas très grande mais mérite le détour.

Puis, nous avons visité Le Palais de Dioclétien qui est l'un des édifices de l'antiquité tardive les mieux conservés. Ses vestiges sont préservés dans le cœur historique de Split et il abrite la cathédrale "Saint-Dominius". Avant d'être une église, celle-ci était le mausolée de l'empereur"Dioclétien".

Nous sommes ensuite tombés par hasard sur un marché aux poissons typique.

Nous avons  terminé notre escale par une promenade sur le front de mer .

 

Venise

Venise

Pour rejoindre la ville des amoureux, deux options s'offrent à vous :

  • Prendre le "Vaporetto" à la sortie du port
  • Rejoindre la place d'Italie à pied en longeant le périphérique ce que nous avons fait.

Puis, nous nous sommes laissés tentés par un petit tour de gondole, négocié à soixante euros pour six passagers .
Nous nous sommes ensuite rendus sur la célèbre place  "Saint Marc" et avons arpenté les petites rues de la ville qui sont vraiment atypiques et pleines de charme.  Nous avons également décidé de prendre  le vaporetto sur le grand canal pour rejoindre La "Basilique Santa Maria della Salute" afin de tester ce transport en commun local.

Puis vînt l'heure de se restaurè .
La nourriture n’était pas trop chère  contrairement aux boissons dont le prix n'est souvent pas affiché! Nous avions commandé 2 pizzas et une bière
pression qui nous a coûté plus cher que le plat (pizza :
7€ bière : 8.50€) ...

Nous sommes ensuite rentrés au bateau afin de profiter de la traverser du Grand Canal.

Nous sommes souvent déçus par les sites célèbres dont nous attendons
sûrement trop. Mais là, je dois dire que la cité des Doges  a tenu toutes
ses promesses et nous a laissé un souvenir impérissable. Nous avons été
enchantés par ces petites rues improbables et cette situation inédite ( une ville bordée d'eau où les voitures laissent la place aux gondoles) qui font de Venise une ville vraiment unique au Monde. Dommage que cette escale ne fasse pas
partie des itinéraires des compagnies de croisières au départ de
Marseille depuis que Louis Cruises a disparu du marché français !

 

Dubrovnik

Pour rejoindre la vieille ville, nous avons pris le bus local .

Dubrovnik, que l'on surnomme la "perle de l’Adriatique", mérite son
appellation avec ses maisons couvertes de tuiles roses, sa peuplade de ruelles, de
palais et de couvents, le tout entouré par de magnifiques remparts .

Nous avons fait le tour des remparts .
Puis, nous avons visité les artères principales de la ville et nous sommes
montés dans les petites ruelles autour des remparts avant de flâner dans le centre .

Nous avons fait le retour à pied ce qui nous a permis de profiter de la superbe vue offerte sur la baie.

 

Corfou

La plupart des passagers n'ont pas apprécié cette étape ce qui n'est pas notre cas.

A la sortie du bateau, nous avons  longé la mer.
La nouvelle forteresse située à l'entrée de la ville n'ayant que très peu d'intérêt, nous ne l'avons pas visitée.

Nous lui avons préféré la forteresse vénitienne dans laquelle se trouve un acropole abritant une église et un petit musée.

Nous sommes ensuite montés au sommet de la forteresse où se trouve un petit phare ainsi qu'une croix métallique d'une dizaine de mètres de haut.
A cet endroit,vous profitez d'une vue panoramique sur la baie.

Puis, nous avons  fait un tour rapide de la nouvelle ville.

Nous avons ensuite parcouru le front de mer pour revenir  dans le centre
historique rempli de petites ruelles grimpantes et pleines de petits commerces
qui vendent tout et rien (produits locaux et contrefaçons).
En rentrant au bateau, nous sommes passés derrière la nouvelle forteresse où se trouvé un marche local.

 

Lipari

Lipari est la plus grande des îles éoliennes.

Nous y avons débarqué  dans les chaloupes de l'Orient Queen  qui sont de grandes barques en bois.

A notre arrivée en bateau, nous avons  la vision sur l' Acropole présidée par
la Cathédrale de Saint Bartolomé. L’édifice actuel date du
XVIIIe siècle.

Nous avons visité la ville ainsi que la cathédrale .
A part les églises et  la  "Via Garibaldi" avec ses boutiques de souvenirs en céramique, ses étalages de vin "Malvasia de Salina", le tour de la ville est vite fait. De nombreux passagers ont profité du temps magnifique et des charmes de cette station balnéaire pour se baigner.

Mais, si vous préférez les visites, il semble plus intéressant de prendre un taxi ou de louer un scooter pour faire le tour de l'île.

 

 

Rome

 

Les bateaux de croisière accostent à Civitavecchia, ville qui se situe à 80 km de Rome .

Nous avons pris le transfert proposé par le bateau.
A l'intérieur du bus, un guide nous a distribué un plan et nous a expliqué comment se rendre aux principaux points d'intérêt de la ville.

Nous avions seulement 5 heures pour visiter Rome donc pas le temps de flâner... ni même de déjeuner car j'avais décidé de découvrir tous les principaux sites de la ville impériale au grand dam de ma compagne qui aurait préféré un rythme moins soutenu et un arrêt resto! Mais, rassurez-vous, elle a obtenu gain de cause lors des croisières suivantes au cours desquelles nous avons eu
l'occasion de retourner dans la capitale italienne.

Nous avons parcouru la ville à pied au pas de course.
Nous nous sommes d'abord rendus au Colisée qui est le point le plus éloigné de notre lieu d'arrivée, la place Saint Pierre. Nous n'avons fait qu'une
 "visite extérieure" au vu  des immenses files d'attentes pour pénétrer à l'intérieur
du site.

De là, nous avons entamé notre retour vers le Vatican en passant par le Panthéon, la Fontaine de Trévis, la Place d'Espagne, la Piazza
Navona, le Tribunal et le château Saint Angelo  .

Nous avons ainsi eu une vue d'ensemble, certes rapide, mais assez complète de la ville. Par contre, nous sommes rentrés complètement exténués au bateau.

 

LE BATEAU

L'Orient Queen date de 1968  et cela se ressent.
Ici, aucun luxe.
Le bateau est très petit et
5 minutes suffisent pour en faire le tour.

Il n'y a pas de théâtre ce qui nous a beaucoup manqué.
Les spectacles répétitifs sont effectués par deux danseuses et deux "chanteurs"  au niveau très limité. C'est un très gros point négatif par rapport aux
compagnies de croisières italiennes qui offrent des divertissements de bien meilleure qualité en soirée.

Mais Louis Cruise a aussi ses avantages et pas des moindres. D'abord, nous étions 80% de français et la plupart du personnel s'exprimait dans notre langue.
De plus, l'équipe d'animation était très sympathique
Nous pouvions participer à toutes les animations contrairement aux 
compagnies italiennes ou les Français sont souvent mis à l'écart. Les jeux
nous permettaient de gagner des consommations gratuites au bar pratiquement
tous les jours ce qui a bien égayé nos soirées. Et il y 'avait quotidiennement
des karaokés  en français pendant deux heures  ce qui a beaucoup plu à ma
compagne.

Les cabines, elles, sont malheureusement à l'image du bateau : très petites et équipées de peu de rangements.
Impossible de rapprocher les lits dans notre cabine intérieure. 
La salle de bain aussi ne peut cacher sont âge .
La clim est antique et très bruyante comme l'ensemble de la cabine qui vibre au rythme de nombreux grincements lorsque la mer est agitée.

On se rend  d'ailleurs bien compte que l'on est sur un bateau  lorsque la mer n'est pas calme.

Nous avons entendu beaucoup de critiques sur la restauration lors de notre
séjour mais elles n'étaient pas justifiées à notre sens.

Car, sur ce plan, nous avons trouvé que la prestation était de qualité 
équivalente à celle de Costa ou
MSC à la même époque.

Le personnel du restaurant et des bars était très sympathique et plein
d humour.

Le bateau n'est pas grand mais il est très convivial.
Vous recroiserez forcement tous les jours les personnes avec qui vous avez fait connaissance contrairement aux bateaux "usines" des grosses compagnies.

Il y' avait aussi d'autres petits points très sympathiques. Par exemple, nous disposions tous les jours gratuitement :

  • De plans ainsi que d'explications sur les principaux points d'intérêt des villes à visiter.
  • D'un petit journal d'actualités françaises .
  • De café ou de thé servis à tous les repas .

Les débarquements et les embarquements étaient très rapides, ect....

Orient Queen

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article