Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cruise-lovers.over-blog.com

Cruise-lovers.over-blog.com

croisière , msc , costa , excursion , voyage , Tourisme , Vacances

"Été indien" L'Horizon Octobre 2015

Après notre dixième croisière, nous n'avons plus pris la mer pendant
longtemps. C'était pour la bonne cause, ma femme étant enceinte, mais nous
languissions de remonter à bord d'un navire. Huit mois après la naissance de
notre fils, ne résistant plus à l'appel du large, nous avons rembarqué sur
l'Horizon ... à 3 !!!

Par rapport à notre 1ère croisière, trois ans et demie auparavant, le bateau nous a déçus. Nous avons trouvé que la qualité des repas avait beaucoup baissé alors que la gastronomie était, à l'origine, un des points forts de Croisière de france par rapport aux autres compagnies. Et le navire en lui même, surtout les cabines, avait mal vieilli.

Croisière de france

Nous sommes partis de Marseille pour une semaine de croisière dans les Baléares et avons fait escale à Mahon, Palma de Majorque, Ibiza, Alicante et Barcelone .

Nous appréhendions, surtout moi, cette première croisière avec bébé et avons hésité à partir même si nous avions souvent vu, lors de nos précédents voyages, des familles avec des nouveaux nés parfois âgés de moins de six mois.

Mais, finalement, tout s'est bien passé. Le personnel est vraiment aux petits soins avec les jeunes enfants et notre fils s'est tout de suite senti dans son
élément. Il adorait que les serveurs viennent le voir et s'amuse avec lui.

Le plus dur, quand on voyage avec un bébé, c'est de réussir à caser toutes ses affaires dans les valises.
Car, outre les habits, il faut emporter les couches, les boîtes de lait, les
biberons et le matériel pour les nettoyer, les compotes, son eau ... Il faut aussi faire de la place dans la voiture pour la poussette.
Une bonne excuse pour faire l'impasse sur le costume, qui, de toute manière, est très peu porté sur CDF . 

 

LES ESCALES

 

Mahon

Mahon

Depuis le bateau,  nous avons pu apercevoir le "Costa de Ses Voltes", un large escalier en pierre, qui conduit à  la vieille ville. Mais, poussette oblige, nous n'avons pas pu l'emprunter et il nous a fallu prendre la route pour accéder à la ville .

En haut, se situe la "Plaça Constitución" où se trouve l'église "di Santa Maria" qui date du XIII ème siècle .
Une averse nous a contraint à nous réfugier dans le cloître de l'église de
Carmen où se trouvent de nombreux magasins vendant des produits locaux.
On y trouve notamment des "avarcas", nom donné par les minorquins à ces
sandales typiques. A la faveur d'une éclaircie, nous avons profité de la vue
offerte sur la baie derrière l'église .

Nous sommes ensuite allés faire un tour au  "Mercat de Pescados" qui était  désespérément vide avant de ballader dans la ville et à travers ses rues
commerçantes .
Minorque est une très belle île  mais, malheureusement, la pluie a
recommencé à tomber ce qui nous a obligés à rentrer au bateau !

Le soleil est revenu lorsque le navire a quitté le port et, fort heureusement, il ne nous a plus abandonnés de la croisière .
 

 

Palma de Majorque

L'Horizon étant accosté au quai le plus éloigné du centre ville, il nous a
fallu parcourir à pied presque six kilomètres soit près d'une heure et demie avec
bébé en poussette. Nous préférons toujours marcher, surtout avec bébé, plutôt
que d'emprunter les  transports en commun. Mais là, le parcours n'était pas
très agréable car la première partie à longer était un périphérique !

Nous sommes finalement arrivés à la cathédrale construite entre le XII et le XIV ème siècle qui est l'une des plus grandes du royaume d'Espagne. Elle
domine la baie de Palma dont elle offre un superbe point de vue.

Nous avons ensuite rejoint la "plaça d' Espanya" que nous n'avons pas trouvée exceptionnelle. Nous avons donc décidé de nous rendre à la "Plaza Mayor" qui, elle, a une architecture beaucoup moins contemporaine. De là, nous sommes allés sur la "plaça de Cort" et avons flâné dans les rues avoisinantes .

Puis, il fut temps de rentrer au bateau car il nous fallait encore remarcher une heure et demie pour le retrouver .

 

 

Ibiza

Ibiza

Le bateau a accosté à Eivissa (Ibiza en catalan).
Le port se situe à un peu moins de trois kilomètres de la vieille ville soit une demie heure de marche. Le trajet pour s'y rendre est agréable : on longe la baie et la marina en face de laquelle se trouve des résidence modernes à l'architecture parfois originale .

Nous sommes allés visiter la vieille ville appelée "Dalt Vila". Elle est
entourée de remparts datant du
XVI ème siècle. La montée en poussette fut
sportive mais cela en valait vraiment le coup. La vue sur la baie est
magnifique. Nous y avons visité la cathédrale de la "Virgen de las Nieves"

construite au XIII ème siècle.

Nous sommes ensuite redescendus à la vielle ville pour arpenter ses petites ruelles pleines de commerce.

Par contre, nous avons fait l'impasse sur la ville nouvelle qui, en ce jour de
semaine d'automne, n'était pas animée .

 

Alicante

Le bateau a accosté au centre ville .
Nous avons commencé notre promenade en longeant le port à travers l' "Explanada de España" qui est remplie de palmiers. Outre les bars et les  restaurants, vous pourrez y admirer un auditorium en plein air dont le sol est recouvert de mosaïques ondulées .

Nous avons continué notre ballade au  "Parque de Canalejas", connu pour ses ficus centenaires qui mesurent plus de vingt mètres avant de remonter à l'intérieur de la ville pour visiter le "Mercado Central". Construit en 1912, il compte deux étages et, fort heureusement pour nous, il est doté d'un  ascenseur. C'est un marché assez grand à l'intérieur duquel les commerçants proposent des produits typiques de leur région. Mais, ce lieu est surtout connu pour avoir été bombardé en 1938 pendant la guerre civile, Alicante étant du côté des républicains .

Nous y avons acheté quelques souvenirs avant de redescendre au " Passeig Ramiro" qui est situé sous "la Cara del Moro" (le visage du maure) et sur lequel se situe le château fort de "Santa Bárbara".

En ce vendredi d'automne, il faisait un temps et des température d'été. Du coup, la plage était remplie de touristes et même de quelques baigneurs.

 

Barcelone

Barcelone

Comme d'habitude, nous avons rejoint les Ramblas à pied.

Nous voulions faire découvrir à bébé le marché situé sur les Ramblas, la Boqueria, avec ses étals savamment élaborés remplies de salades de fruits frais, de poissons,  de "jamón" à plusieurs centaines d'euros et bien sûr l'énorme stand de bonbons et chocolats situé à l'entrée. Mais bébé, lui, a préféré faire la sieste.

Nous sommes ensuite allés flâner du côté de la cathédrale avant de nous rendre, pour la première fois, au centre commercial  "Maremagnum"qui
propose une cinquantaine de boutiques en tous genres . Mais nous n'y avons
rien vu de vraiment passionnant .

 

LE BATEAU 

Cdf

La formule tout inclus n'a pas changé .
La carte des boissons avec alcool est toujours gigantesque. Le sans alcool est beaucoup plus restreint.
Seul changement : le port d'un bracelet indiquant que vous êtes en tout inclus car CDF a essayé un temps de vendre ses croisières sans  "all inclusive". Mais la compagnie a dû revoir sa copie par la suite et  ré-inclure la gratuité des boissons dans ses offres faute de remplissage !

Cdf

Les gourmets que nous sommes ont été très déçus par la qualité des repas qui s'est fortement dégradée depuis notre dernière croisière à bord .
Et le choix au buffet est beaucoup plus limité .

Cdf

Fini les andouillettes au grill !
CDF s'est alignée sur les compagnies Italiennes sauf qu'en plus elle pense à votre ligne. Contrairement à MSC ou COSTA, impossible de prendre un fromage et un dessert ou 2 plats. Il faut choisir.

Cdf

CDF a aujourd’hui disparu .
Pullmantur, qui est elle même une filiale de Royal Carribean, a décidé d'arrêter son exploitation faute de rentabilité.
Car, malgré un bon taux de remplissage,  CDF attirait une clientèle plus jeune que les autres compagnies, essentiellement des primo croisiéristes qui
dépensaient peu à bord : aucune boisson du fait du tout inclus offert et
moins d'excursions.
La concurrence des nouveaux bateaux, plus modernes, proposés par les autres compagnies et le vieillissement de sa flotte y sont aussi pour beaucoup !

En tout cas, malgré le vieillissement du navire et la baisse de prestation au niveau des repas, nous avons bien apprécié notre croisière car c'était notre 1er véritable voyage avec bébé et, de surcroît, il a vraiment fait un temps
magnifique. A peine revenu sur la terre ferme, nous pensions donc déjà ...
à repartir et plus longtemps cette fois !!!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article